Logo Exeis Conseils
Logo Exeis Conseils
Article

Comment gagner en agilité et en résilience grâce à la relocalisation industrielle (2/3) ? L'industrie française en pleine mutation : quels sont les nouveaux enjeux à prendre en considération dans le cadre d'une relocalisation ?

Septembre 2020
Temps de lecture : 3 min

Si la dimension logistique est fondamentale dans une relocalisation industrielle, elle n’est pas l’unique facteur clé de succès du projet. La dynamique territoriale et l’écosystème du futur lieu d’implantation sont également structurants. Aujourd’hui, les industriels mettent en avant auprès de leurs clients leur savoir-faire « Made in France », gage de qualité et révélateur de leur considération pour les enjeux sociaux et environnementaux. 

L'industrie française en pleine mutation

La prédominance de l'écosystème et de la dynamique territoriale dans le choix du lieu d'implantation d'un site industriel

La performance d’une entreprise dans un territoire dépend de la dynamique de son écosystème, c’est-à-dire des interactions qu’elle a avec les autres acteurs du territoire, provenant de secteurs d’activité différents.

Dans certains territoires ces écosystèmes sont puissants, grâce notamment à d’étroites relations public/privé, tandis que dans d’autres, les relations entre les acteurs sont distendues. L’important pour une entreprise est de connaître son territoire et l’étendue des possibilités qui lui sont offertes. Quelques exemples d’initiatives :

Quelques exemples d’initiatives

La Supply chain, en particulier la localisation des clients et fournisseurs, a un poids important dans le choix d’un site de production, néanmoins cet élément n’est pas prédominant. Le développement technologique et l’écosystème d’un territoire sont davantage structurants dans le choix du lieu d’implantation d’un site industriel.

L'évolution du secteur industriel sous l’impulsion de nouvelles problématiques sociales et environnementales

La transition écologique est un élément clé à prendre en considération dans l’industrie de demain. Elle est aujourd’hui subie par de nombreux industriels à cause des démarches administratives, du temps et du coût qu’elle peut occasionner, notamment lors de la mise en conformité. 

Néanmoins, elle peut constituer un véritable tremplin lorsqu’elle permet de se renouveler et de trouver de nouveaux débouchés. L’argument écologique peut peser dans la décision de relocalisation, en particulier parce que les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés à cet élément. Pour en savoir plus sur l’adaptation des industriels aux nouvelles attentes des consommateurs, un article dédié est disponible ici.

La French Tech

Gage de qualité, de préservation de l’emploi français mais aussi de performance économique et environnementale, les mouvements tels que La French Tech ou La French Fab valorisent les industriels hexagonaux. La French Tech regroupe des startups proposant de nouveaux produits et/ou services, telles que Blablacar ou Doctolib. La French Fab, quant à elle, a vocation à incarner le futur de l’industrie française en rassemblant des PME et ETI innovantes telles que JPB Système ou Vlad. A l’avenir, ces mouvements seront amenés à se renforcer et à peser toujours davantage dans le choix des acheteurs industriels et des consommateurs finaux.

La composante humaine est également un aspect non négligeable de l’univers industriel et d’un projet de relocalisation. Les relations entre la sphère managériale et les collaborateurs sur le terrain ne cessent d’évoluer. La crise sanitaire liée au Covid-19 a souvent eu pour effet de renforcer les interactions, l’autonomie et l’agilité des collaborateurs. Lors d’un projet de relocalisation, il est essentiel d’embarquer les équipes dans la dynamique de changement et de rassembler les collaborateurs autour d’un projet et d’une culture d’entreprise.

Vers une relance de l'industrie à l'échelle européenne pour mieux répondre aux enjeux de demain ?

Aujourd’hui, la part de l’industrie dans le PIB français est de 12%, contre 26% pour l’Allemagne. Après la crise sanitaire, un plan de relance du secteur industriel est attendu au niveau européen. La synergie et la coordination des territoires européens pourront favoriser l’émergence des projets de relocalisation industrielle en France.

Les initiatives de relance de l’industrie, même si elles sont pilotées au niveau européen, devront être déclinées géographiquement pour être efficaces. La compétitivité des territoires et des entreprises sera assurée grâce au développement des écosystèmes et des tissus d’entreprises complémentaires.

Impulsée par ces environnements dynamiques, l’industrie française sera en capacité d’être compétitive, de relocaliser de façon pérenne et d’assurer ses missions de cohésion sociale et de transition environnementale.

 

Pour toute information complémentaire,vous pouvez contacter les auteurs de cet article.

À propos des auteurs :
michael chaniot
Michaël CHANIOT
Manager
Disposant de 13 ans d’expérience dans le Conseil, Michaël a développé de solides compétences dans la transformation digitale en milieu industriel et logistique. Il intervient aussi bien sur les phases amont (cadrage stratégique, étude de faisabilité) que sur la mise en œuvre des projets de transformation (accompagnement métier et SI, aide au choix et conduite du changement).  
Clémentine KROMWELL
Clémentine KROMWELL
Consultante confirmée
Clémentine a rejoint EXEIS Conseil en 2017 et est intervenue au sein de différents projets de migrations SI dans le domaine de la distribution.
Claire CAILLEMER
Claire CAILLEMER
Consultante
Issue d’un double cursus en management des organisations et droit des affaires, Claire mobilise ses compétences dans des projets de transformation organisationnelle et d’accompagnement au changement, notamment dans les secteurs de l’industrie et de la distribution.
Envoyer un message à

* champs obligatoires

Les informations recueillies sont nécessaires au traitement de votre demande. Pour plus d’informations, consultez nos mentions légales, rubrique " Gestion des données personnelles".