Logo Exeis Conseils
Logo Exeis Conseils
Article

Portrait de collaborateur, Nicolas Buffard, consultant certifié Green Belt Lean Six Sigma

Octobre 2019

Pour mettre à l’honneur nos collaborateurs et vous partager ce qui fait leur singularité, nous avons souhaité dresser le portrait de plusieurs d’entre eux. Aujourd’hui, c’est Nicolas Buffard, consultant, au bureau de Nantes, qui s’est prêté au jeu des questions/réponses. Il nous présente la certification Lean Six Sigma, formation qu’il a pu suivre dans le cadre du plan de formation proposé par EXEIS Conseil.

Nicolas Buffard, consultant EXEIS Conseil

Nicolas, peux-tu nous en dire plus sur toi ?

J’ai 31 ans, je suis ingénieur de formation et je travaille dans le conseil en organisation depuis début 2012. J’ai réalisé l’intégralité de ma jeune carrière chez EXEIS Conseil. J’y ai réalisé des missions de transformation des organisations, de pilotage de projets complexes, d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de conduite du changement. Je dirais que mon expérience est autant métier que Système d’Information (SI).

Peux-tu nous dire ce qu’est le Lean Six Sigma en quelques mots ?

En quelques mots … Il s’agit de la combinaison des outils du Lean management développés par TOYOTA, associés à l’analyse statistique 6 Sigma qui trouve son origine chez MOTOROLA. En d’autres termes, il s’agit d’une méthode d’analyse des axes d’amélioration des processus avec une forte utilisation des outils statistiques.

Pourquoi as-tu souhaité passer la certification Green Belt Lean Six Sigma ?

J’ai découvert le Lean Six Sigma en école d’ingénieur, mais il ne m’avait pas été enseigné. Ces dernières années, j’ai développé un fort intérêt pour les sujets autour de la mesure de la performance d’une organisation, de son bon dimensionnement et de l’amélioration continue. J’ai eu l’occasion d’intervenir sur ces sujets dans le secteur de l’assurance.

Ma conviction était qu’à partir du moment où nous pouvions avoir de bons indicateurs, nous pouvions calquer ce qui avait été fait dans l’industrie au secteur des services, même si le « produit » est moins « palpable ». Pour le mettre en œuvre il me fallait connaître plus en détails les outils de cette méthode d’analyse, notamment l’utilisation des statistiques appliquées à la mesure de la performance.

La certification Green Belt Lean Six Sigma répond parfaitement à ce besoin. Elle fait partie du panel de formations proposées par EXEIS Conseil à ses collaborateurs. C'est dans ce cadre que j’ai suivi la formation.

Maintenant que tu as terminé cette formation, vois-tu plus précisément comment appliquer la méthode Lean Six Sigma au secteur des services ?

Bien sûr ! Comme je l’ai dit précédemment, à partir du moment où l’activité d’un processus possède les bons indicateurs, il est possible de mesurer l’évolution de sa performance. Mesurer l’évolution de la performance moyenne c’est bien, mesurer l’évolution de la distribution de la performance, c’est encore mieux ! Cela permet de savoir sur quels paramètres concentrer ses efforts. C’est à ça que servent les outils du 6 Sigma. Quant à la démarche de Lean management (approche DMAIC, management visuel), elle peut être appliquée dans tous les contextes.

Tu insistes sur la notion de « bons indicateurs », peux-tu nous expliquer pourquoi ?

C’est très simple, l’approche Six Sigma est empirique. Il faut être sûr que les indicateurs retenus sont fiables. Cela demande souvent du temps pour leur définition, et encore plus pour la mesure dans le temps mais c’est un préalable indispensable. Le risque si les indicateurs ont été mal choisis ? Les conclusions auront une probabilité non négligeable d’être erronées.

« Probabilité non négligeable » … Les statistiques comme pré-requis

Alors j’ai toujours eu ce côté rigueur des mathématiques. Je préfère le préciser : il faut aimer les statistiques pour se lancer dans cette formation.

Tu as passé cette certification Green Belt avec succès, as-tu reçu une ceinture verte comme au karaté ?

J’aurais bien aimé, mais non. En plus le vert irait très bien avec mes costumes bleus … Enfin je pense, non ?! En revanche, j’ai le diplôme et surtout le macaron certifiant de l’IASSC : International Association for Six Sigma Certification.

Merci Nicolas pour cet échange et bravo pour ton score à l’examen : 98% de réussite, c'est une belle performance !