Logo Exeis Conseils
Logo Exeis Conseils
Article

Télétravail en confinement (1/2) : Les 6 astuces de consultant pour adapter son environnement de travail à la situation actuelle

Avril 2020
Temps de lecture : 3 min

La période actuelle est singulière à bien des égards. Et pourtant, the show must go on comme disent nos voisins d’outre-manche. La mise en place soudaine du confinement s’est accompagnée du déploiement massif et quasi-instantané du télétravail pour les actifs dont la profession est compatible avec ce mode de fonctionnement. Habitués du travail à distance, les consultants EXEIS Conseil vous partage leurs bonnes pratiques. 

 

Télétravail en confinement - Techniques de consultant

Chez EXEIS Conseil, nous sommes déjà habitués au télétravail, et nous avons pu continuer à accompagner nos clients dans les missions confiées. Chez nos clients d’ailleurs, certains ont également la culture du télétravail, ce qui a facilité la collaboration, chez ceux pour qui le travail à distance est nouveau, des adaptations techniques comme culturelles ont été nécessaires.

Mais si le télétravail est déjà éprouvé par certains, le confinement quant à lui n’est connu d’à peu près personne. Et par conséquent le télétravail généralisé, en confinement absolu, pour une durée indéterminée, est pour tous une grande découverte

Pour être efficace, le télétravailleur doit réunir un certain nombre de conditions matérielles

Il suffit d’une ou deux journées de télétravail pour parvenir à une liste des prérequis presque exhaustive. En conditions habituelles, le télétravailleur a besoin des éléments suivants :

  • Un débit internet suffisant,
  • Une pièce au calme pour pouvoir s’isoler et se concentrer,
  • Une suite logicielle permettant les visioconférences et le partage de document,
  • Un téléphone portable (sur lequel peuvent être renvoyés les appels de son poste fixe),
  • Un mobilier ergonomique tel qu’il en dispose au bureau s’il télétravaille régulièrement.

Nos astuces de consultant éprouvées pour contourner les difficultés liées au confinement

Le télétravailleur confiné doit partager son débit avec son entourage (son conjoint, ses enfants, voire ses voisins pour la 4G), ne peut pas compter sur la crèche, l’école, le collège ou le lycée pour garantir sa tranquillité, et n’a pas forcément à disposition un mobilier lui permettant d’être confortablement installé du lundi au vendredi.

Voici 6 astuces pour vous permettre de contourner ces difficultés :

  • Limiter l’usage de la vidéo au seul tour de table de la réunion, ce qui permet de maintenir un minimum de convivialité tout en économisant de la bande passante. Les outils de chat mis à disposition des outils de visioconférence (et les émoticônes qui les accompagnent) peuvent parer à l’absence de langage corporel s’ils sont bien utilisés, c’est-à-dire sans excès. Vous pouvez également télécharger la nuit les vidéos qui seront regardées en journée par la famille.

 

  • Profiter de l’absence de temps de transport pour commencer sa journée plus tôt ou la finir plus tard, et bénéficier ainsi d’une organisation plus en phase avec votre rythme. Vous pouvez aussi prendre une pause déjeuner plus longue que d’habitude, pour être avec vos enfants si vous êtes parents, et compenser l’absence de cantine qui allonge nécessairement le délai du déjeuner.

 

  • Faites un planning familial permettant de rendre compatible les activités de chacun. Identifiez les créneaux sur lesquels vous avez besoin d’un calme absolu pour une réunion, ou sur lesquels vous aurez besoin d’un fort débit pour un visioconférence par exemple, et faites-le savoir à l’avance pour que chacun anticipe. Et prenez compte à votre tour des contraintes de votre entourage. 

 

  • N’hésitez pas à changer de pièce de télétravail pour réduire la monotonie. Vous avez forcément un lieu privilégié où vous être bien installé, mais pour une heure ou une journée, cassez la routine. Profitez-en pour changer de position : par exemple, travaillez une heure debout sur une commode. Cela vous sera d’autant plus bénéfique si vous ne disposez pas de mobilier ergonomique.

 

  • Sortez dans votre jardin, sur votre balcon, ou à défaut allez à la fenêtre pour regarder au loin. C’est déjà un réflexe à avoir en temps normal pour diminuer la fatigue visuelle. Avec le confinement, même les réunions se font sur écran, et les temps de pauses oculaires se font rares.

 

  • Si votre environnement est trop bruyant (voisins bricoleurs, enfants chahuteurs…), le casque audio est une piste connue, le casque anti-bruit une autre. Vous pouvez aussi couvrir le bruit avec une musique zen apte à vous aider à vous concentrer : des playlists sont facilement disponibles sur internet.

En synthèse, le télétravailleur confiné doit s’adapter à son environnement familial et matériel

A travers la mise en place de nos tips de consultant, le télétravailleur confiné est invité à réinventer son poste de travail. La prise en compte des contraintes matérielles et familiales est un facteur clé de succès pour un télétravail efficient.

Dans le 2e article de cette saga dédiée au télétravail en confinement, nous vous partageons les 10 rituels de (télé)travail à mettre en place sans délai.

A propos de l'auteur :
Raphaël GASQUET
Raphaël GASQUET
Raphaël a commencé sa carrière en tant que consultant en organisation. Il a ensuite piloté divers projets dans le secteur des télécommunications pendant une quinzaine d’années. Il a développé de véritables compétences de Pilotage de Projet et de Programme, de Conduite du Changement ou encore d’Aide au Choix de Solutions, en particulier dans des contextes d’amélioration de la relation client et de transformation du SI.
Envoyer un message à

* champs obligatoires

Les informations recueillies sont nécessaires au traitement de votre demande. Pour plus d’informations, consultez nos mentions légales, rubrique " Gestion des données personnelles".