Logo Exeis Conseils
Logo Exeis Conseils
Article

Tendances clés de l’évolution des métiers de la banque d’ici 2025

Mars 2020
Temps de lecture : 5 min

Le secteur bancaire se transforme profondément depuis une décennie sous l’accélération des évolutions sociétales, technologiques et réglementaires. Comme le souligne l’Observatoire des métiers de la banque : « Les évolutions […] sont dans la plupart des cas correctement appréhendées par les établissements d’ici à 2020. Elles restent cependant relativement méconnues à plus longue échéance ». Les métiers bancaires conservent certains fondamentaux mais tous doivent prendre en compte les changements liés à la digitalisation des activités bancaires. Quels sont les impacts de ces évolutions sur les métiers de la banque ? Nous vous proposons un tour d’horizon à travers deux tendances clés d’ici 2025 : la cartographie des métiers repères et l’identification des nouvelles compétences collaborateurs.

evolution metiers banque

Vers une nouvelle cartographie des métiers-repères de la banque d’ici 2025

Les évolutions du secteur vont transformer les métiers bancaires plutôt que les supprimer : peu ont vocation à disparaître totalement. Cette transformation implique la recherche de spécialisations et la maîtrise de nouvelles compétences afin de répondre aux exigences du secteur. L’automatisation des tâches, qui va de pair avec le développement de l’assistance intelligente et de la gestion de données massives, prendra une place prépondérante.

Dans une vision prospective des métiers-repères 2025, l’Observatoire des métiers les segmente en 4 grandes catégories détaillées plus bas :

1. Les métiers bancaires qui pourraient ne plus être des métiers-repère en 2025

2. Ceux qui devraient être fortement transformés

3. Ceux pour lesquels les transformations devraient être plus modérées et

4. Ceux qui seront créés.

Voici la cartographie prospective des métiers concernés :

Cartographie prospective des métiers-repères 2025 (Nouvelles compétences, transformation des métiers à horizon 2025, Observatoire des métiers de la banque en partenariat avec HTS Consulting et WiserSkills, décembre 2018)

cartographie prospective metiers de la banque

1. Presque l’intégralité des tâches allouées au métier-repère de secrétaire/gestionnaire administratif et une partie de celles du chargé d’accueil et de services à la clientèle sont menacées par les évolutions technologiques et l’émergence de nouvelles habitudes de consommation (en bleu dans le schéma).

2. Le segment des transformations fortes (en jaune) concerne les activités de la fonction vente - chargé de clientèle et conseiller en patrimoine par exemple -, les activités de la fonction support - juriste, comptable, fiscaliste - et les activités de la fonction de management : responsables comptabilité, RH, marketing.

3. Le segment des transformations plus modérées (en gris) concerne les activités de définition et de mise en place de la stratégie, les activités d’amélioration et de développement du Système d'Information (SI) et les activités de la logistique opérationnelle.

4. Enfin un dernier groupe de métiers sera créé. Il concerne les fonctions de la gestion de projets - Responsable de projets, Accompagnateur du changement par exemple -, les métiers de la Data - Expert en mégadonnées, Chargé de la sécurité des données -, les métiers du risque et de la mis en conformité : Compliance officer, Responsable maîtrise des risques.

Vers de nouvelles compétences techniques et comportementales, et de nouvelles attentes des collaborateurs du secteur bancaire d’ici 2025

La maîtrise des compétences techniques inhérentes aux métiers de la banque sera un prérequis pour exercer une fonction. Cependant, elle ne pourra se faire sans la capitalisation sur de nouvelles compétences comportementales afin de répondre aux exigences des clients et des collaborateurs.

Voici une liste illustrée de 8 compétences nécessaires aux collaborateurs de demain :

Illustration des compétences nécessaires aux collaborateurs du secteur bancaire d'ici 2025

Retenir les collaborateurs issus de la génération Y sera un nouvel enjeu pour les banques, tant leurs attentes sont différentes de celles des générations précédentes. Ces dernières années, la vision du monde du travail a sensiblement évolué chez les jeunes actifs. De nouvelles attentes sont désormais formulées, comme la prise en compte de leur situation familiale, l’épanouissement personnel et l’intégration d’objectifs de responsabilité et de sens. La mise en place de démarches porteuses de sens est donc devenue un facteur d’attractivité, de différenciation, de performance et de pérennité à long terme.

A propos de l'auteur :
jean-matthieu frappe
Jean-Matthieu FRAPPE
Consultant Confirmé
Depuis trois ans, Jean-Matthieu accompagne les entreprises du secteur bancaire sur des problématiques autour de la gestion des risques et du contrôle interne. Il réalise principalement des missions auprès des banques dans leurs projets de mise en conformité auprès des organismes de régulation.
Envoyer un message à

* champs obligatoires

Les informations recueillies sont nécessaires au traitement de votre demande. Pour plus d’informations, consultez nos mentions légales, rubrique " Gestion des données personnelles".