Logo Exeis Conseils
Logo Exeis Conseils
Actu

Nantes Digital Week - Le digital au service du patient

Octobre 2019

Nouveaux parcours pour les patients ? Accessibilité et sécurité des données ? Avenir de l’intelligence artificielle dans le milieu de la santé ? Autant de questions auxquelles EXEIS Conseil et le CHU de Nantes ont tenté de répondre le 18 septembre à la Nantes Digital Week, lors d’une table ronde dédiée au thème « Le digital au service du patient ».

Nantes Digital Week EXEIS Conseil

L’événement accueillait quatre experts du milieu de la santé aux parcours et regards différents : 

  • Anne-Alexandre BABU : Directrice GCS e-santé Pays de la Loire,
  • Julien LARFOUILLOUX : Responsable des Programmes e-santé et IOT, Groupe VYV,
  • Pierre-Antoine GOURRAUD : Praticien hospitalier et Professeur d’université, Faculté de Nantes
  • Typhaine SERVANT : Cofondateur, DirectoSanté

Une centaine de participants a assisté à la table ronde, venue pour mieux comprendre les enjeux de Santé et échanger avec les intervenants. Retour sur ce que nous retenons de cette table ronde :

e-Santé, un virage digital inévitable…

Le digital au service de la santé présente 3 principales opportunités pour Pierre-Antoine Gourraud. Il permet de changer les pratiques, de faire différemment mais aussi de comprendre autrement. C’est pourquoi les médecins, collectivités locales ou mutuelles s’efforcent de voir les nouvelles technologies comme des agents d’opportunités et accélérateurs.

Selon Julien Larfouilloux, l’objectif de réalisation de 70% des interventions en ambulatoire d’ici 2022 qualifie parfaitement le besoin de développer l’accompagnement des patients à distance. C’est ce qu’on appelle la « déterritorialisation des expertises », autrement dit le développement des expertises à distance. A l’avenir, des innovations seront mises à disposition des patients directement chez eux.

Ce virage numérique accélère. Anne-Alexandra Babu partage son expérience au sein du GSC Pays de la Loire, et pour elle, les SI locaux et nationaux contribueront largement au développement de la communication avec les patients et la transversalité.

…mais qui doit être maîtrisé !

Toutefois, l’e-Santé ne doit pas devenir un sujet d’expert mais un sujet maîtrisé. Une acculturation et un accompagnement au changement participeront à la meilleure compréhension des patients. « Une fracture numérique serait une fracture sanitaire » nous rappelle Typhaine Servant.

Aux réticences à la technologie par les plus âgés, s’ajoutent les préoccupations légitimes sur la sécurité du digital et la commercialisation de la santé. Comment rassurer les patients sur les données à l’heure où certaines innovations ne répondent pas aux exigences RGPD ?  Les acteurs de la santé doivent avant tout rassurer. La maîtrise des données et leur exploitation sont primordiales.

Comment les organisations de santé peuvent-elles s’adapter à ces évolutions ?

Nos 4 intervenants sont également revenus sur les principaux enjeux auxquels les organisations doivent faire face : 

Des enjeux d’interopérabilité : la dématérialisation de la carte vitale a été une première étape, mais ce n’est pas la seule. Le dossier du patient numérisé, ou l’accès Espace Numérique de Santé (ENS) qui sera bientôt disponible contribuent aussi au partage de l’information. C’est également le challenge des éditeurs de logiciels de SI hospitaliers. Nombre d’entre eux ont les clés de l’interopérabilité.

Des enjeux de sécurité : comme évoqué précédemment, la gouvernance des données est un véritable enjeu. D’où proviennent-elles ? Comment sont-elles utilisées ? Des services au sein de centres de santé sont maintenant dédiés afin de garantir la bonne utilisation des données.

Des enjeux économiques : « Expérimenter afin d’apprendre à intégrer ces nouveaux dispositifs » suggère Julien Larfouilloux. Mais ces expérimentations ont un coût. Comment les rendre solvables ? Il sera nécessaire de trouver de nouveaux modèles économiques permettant de répondre aux attentes technologiques tout en garantissant une efficience économique. 

Des enjeux organisationnels : Tout d’abord, les organisations vont être confrontées à une évolution des métiers dans un futur proche. Il faudra être en mesure d’interagir avec une médecine numérique tout en gardant l’humain. D’autre part, les organisations vont devoir faire face à une évolution de leurs process internes. Comment mettre en place ces innovations tout en respectant des processus complexes ?  C’est une transformation en profondeur qui devra être opérée pour pouvoir répondre aux enjeux et attentes des patients.

Cette table ronde s’est terminée par un cocktail convivial où certains ont pu prolonger la discussion et échanger leurs points de vue. La société EXEIS Conseil a été très heureuse d’organiser cette nouvelle édition et vous donne rendez-vous l’année prochaine !